DIY, faire son liquide soit même

POUR LA PETITE HISTOIRE...

Composition-flacon-e=liquide_4.jpg
  • Les proportions des mélanges effectués ( risque d’obtenir un e-liquide fade ou écœurant ).

  • Le taux de nicotine ( risque de sous dosage ou de surdosage ). le temps d’attente pour que les arômes soient bien mélangés à la base et enfin la gestion de votre stock en tenant compte de ce temps de maturation (risque d’être en panne de e-liquide).

Le DIY ( Do It Yourself ) consiste à fabriquer soi-même son e-liquide en mélangeant de la base ( propylène glycol + glycérine végétale), des arômes et de la base nicotinée (ou pas).

L’avantage principal reste le coût de reviens, mais nécessite d’être vigilant sur plusieurs facteurs :

Le temps d’attente pour que les arômes soient bien mélangés à la base.

La gestion de votre stock en tenant compte de ce temps de maturation ( risque d’être en panne de e-liquide ).

Il est donc fortement conseillé de d’abord sortir du tabac simplement et efficacement avec des liquides prêts à l’emploi afin de ne pas tomber dans des pièges qui risqueraient de vous faire retourner à la cigarette fumée.

103878-full.png

Chez VAPE’N JOY, vous pourrez également tester en boutique les recettes d’arômes proposées à la vente.